REGARDS CROISES SUR LES 5 ELEMENTS – L’EAU

REGARDS CROISES SUR LES 5 ELEMENTS – L’EAU

REGARDS CROISES SUR LES 5 ELEMENTS – L’EAU

 
 
 
Cet article est le deuxième de la série intitulée « Regards croisés sur les 5 éléments ». Vous pouvez trouver le premier ici, si vous ne l’avez pas lu.
Cet article est plus long que d’habitude, pour laisser un espace d’expression libre à chaque intervenant. Vous y trouverez : les mondes subtils (Au-delà du visible), la richesse de la matière (Artiste / Artisan), la complexité du corps (Médecine Traditionnelle Chinoise), l’immensité de l’espace (Feng Shui) et la connaissance du ciel (astrologie chinoise Ba Zi).
Nous continuons cette série avec l’Eau.
Yllae 5 éléments intervenants EAU
Cet article comprend 5 intervenants. Je vous les présente en quelques mots, avant de vous laisser découvrir leur vision des 5 éléments :
Les mondes subtils – Au-delà du visible : Ciope
La richesse de la matière – Artiste / artisan : Hélène Brassecassé, psychopraticienne et calligraphe
La complexité du corps – Médecine Traditionnelle Chinoise : Catherine Marion, praticienne en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)
L’immensité de l’espace – Feng Shui : Sandrine Besson, créatrice et révélatrice d’harmonie, bloggeuse
La connaissance du ciel – Astrologie chinoise Ba Zi : Adèle Dionne, formatrice et consultante en Feng Shui Traditionnel
 
 

EAU – Les mondes subtils– Au-delà du visible

Par Ciope
 
« L’Eau dans les mondes subtils, c’est la force de vie qui s’exprime en tout être. Cette pulsion originelle et intime du mouvement permanent de l’intérieur vers l’extérieur et de l’extérieur vers l’intérieur.
 
Ce battement doux et impérieux qui nous bouscule à chaque flux et reflux. De nos pensées, de nos envies, de nos doutes, de nos espoirs.
 
La circulation insaisissable qui marque l’empreinte du vivant, et dont nul ne sait distinguer le début ou la fin. L’unicité de chaque goutte qui disparaît dans l’océan, mais qui peut reparaître à chaque instant, ruisselante sur la peau d’un dauphin ou sur la coque d’un bateau.
L’individualité rendue plus belle et plus libre par l’appartenance à une immensité sans limites. L’abandon de la voie personnelle pour participer à ce ballet infini qui donne à chacun sa place. Chaque atome a sa fonction et son essence, et elle est identique et différente de celles de son voisin, ne serait-ce que par sa place dans l’espace et le temps.
 
C’est cela que l’eau nous apprend. L’humilité de la goutte isolée, celle dont on ne sait pas encore si c’est l’annonce d’une averse ou l’extrait d’un arrosage, que l’on ne sent même pas si elle arrive sur un vêtement ou une surface intermédiaire. La sensibilité de la peau reçoit cette goutte et imagine déjà le lien avec l’immensité de la conscience aquatique, nuage ou mer.
L’eau c’est la force de vie, celle qui nous nourrit, celle qui nous rafraîchit, celle qui nous pousse, celle qui nous porte lorsque nous perdons pied, à condition que nous gardions confiance en sa présence.
 
Car l’eau c’est aussi cela. La foi absolue et profonde en l’universalité de la vie. L’eau peut être solide, liquide, vaporeuse, furieuse, limpide, sereine… Elle est tout cela, tour à tour et à la fois, car ce qui s’exprime dans le froid est déjà là à un instant différent.
 
C’est cela que l’eau nous apprend. Observez vos capacités pour les connaître et les utiliser quand l’occasion se présente. Ayez confiance dans votre unité de petite goutte accueillie par l’océan. Profitez de la douceur du collectif, et de la sécurité d’un monde connu, c’est cela qui vous permettra, à votre tour, de briller lorsque c’est vous qui serez mis en lumière.
 
Pensez-y la prochaine fois que vous sentirez le contact de l’eau, à l’intérieur ou à l’extérieur. Ayez une pensée pour toutes les gouttes qui composent ce liquide, et ce qu’elles vous rappellent, en conscience et en unité. »
 
 
 

EAU – La richesse de la matière – Artiste / Artisan

Texte et calligraphie d’Hélène Brassecassé
Yllaé 5 éléments Eau calligraphie 1
Fermez les yeux et dites doucement, Encre de Chine.
C’est déjà le voyage, l’ailleurs, le lointain, le mystère… d’une encre noire venue du pays du milieu ! L’encre de Chine est incomparable, son noir est unique, intense, profond et fascinant. Elle est couleur à elle seule et se décline avec toute sa palette de gris dans la peinture mais aussi dans l’écriture, la calligraphie.
Yllaé 5 éléments Eau calligraphie 2
Elle renferme toute la magie du monde et a pour compagnon fidèle le blanc du papier. En véritable ami, le noir sait laisser place au blanc, et ne cherche pas à prendre toute la place, bien au contraire car il sait que le blanc le met encore plus en lumière.
L’encre de Chine a deux visages. D’abord solide, elle se présente sous forme de plaque ou de bâtonnet, fait d’un mélange de suie de bois et d’huiles végétales.
Avant de s’étaler sur le papier, sous les doigts du calligraphe, le bâton d’encre est frotté en cercle dans un mouvement lent et régulier à la pierre d’encre remplie d’à peine quelques gouttes d’eau jusqu’à se diluer lentement dans l’eau. De cet exercice de méditation, le calligraphe transforme la matière en eau. L’eau se teinte, fonce, s’épaissit, s’enrobe de noir, encore plus noir, se fait belle et sensuelle et devient encre. Là, elle est prête ! Elle n’est plus eau, mais fluide.
Encre, pinceau, papier ne font plus qu’un… avec le calligraphe.
 
L’encre de Chine a aussi sa noblesse. Elle est un des « quatre trésors » du lettré avec le papier, le pinceau et l’encrier. Car, dans cet immense empire du milieu, la calligraphie est élevée au rang d’art au même titre que la peinture, la musique ou la danse. Son noir d’encre traverse la nuit des temps, jamais elle ne s’efface, elle laisse son empreinte indélébile et brillante pour nous conter l’histoire des dynasties, des empereurs, des hommes, des femmes, des enfants, des animaux mais aussi la belle nature omniprésente. Dans le noir de l’encre, l’univers se reflète. Avant de peindre, le calligraphe s’imprègne du cosmos, il est le cosmos. Sous sa main experte, d’un geste unique, d’un trait unique, il étale dans un souffle, l’encre sur le papier et fait apparaître dans les arabesques du caractère, le noir, la vie.
Oui, elle est source de vie, d’énergie. Elle est le trait d’union entre l’homme et le cosmos. Par elle, toute la Beauté se montre, se déploie au détour du noir.
Oui, elle est Encre de Chine, encre d’un empire, d’une pensée dans laquelle l’Homme est, dans laquelle l’homme est dans le Tout.
Yllaé 5 éléments Eau calligraphie 3
Un grand merci à Hélène pour son texte magnifique et sa disponibilité. Si cet article vous donne envie d’en savoir plus sur son travail, retrouvez la sur son site http://www.psy-vichy-brassecasse.fr/index.html .
 
 
 

EAU – La complexité du corps – Médecine Traditionnelle Chinoise

Par Catherine Marion, praticienne en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)
 
L’EAU, qu’en dit la Médecine Chinoise ?

L’EAU dans la théorie des 5 éléments
Rappelez-vous l’introduction dans notre dernier article sur le METAL : l’eau est la FILLE du Métal…, et la mère du Bois. C’est l’élément lié à l’organe REIN et à l’entraille VESSIE. Et, en regardant le cycle d’engendrement qui lie les organes-entrailles entre eux on comprend très vite l’interaction incontournable entre le REIN, le POUMON et le FOIE.

Dans le cycle d’engendrement des 5 éléments qui régissent la circulation de l’énergie dans notre corps, l’EAU, 5ème et dernière étape.
 
L’EAU est associée à l’HIVER, nous y sommes jusqu’au nouvel an chinois. L’hiver avec ses froidures, ses nuits courtes, l’absence de lumière. Cette saison est une invitation à ressortir de nos placards les gros pulls bien chauds, les collants de laine et nos bottes fourrées, … une invitation au cocooning, aux longues soirées au coin du feu, pour se protéger de la frilosité qui peut s’installer durablement si on n’y prend pas garde.
C’est la saison du repli salutaire sur soi, de ce repli qui nous invite à fuir le brouhaha, un repli pour s’occuper de soi, rien que de soi. Le maître mot est « Economie énergétique ». Sans égoïsme et sans culpabilité. Inutile de fuir au soleil, cette hibernation est indispensable à votre santé.
« Sortez couverts ! Gants et bonnet ou chapeau de rigueur… » Evitons les fuites énergétiques à tout prix car le Froid est le grand ennemi des reins.

L’émotion de l’EAU est la PEUR.
On ne parle pas ici de peur traumatique mais de cette pulsion qui nous permet de nous mettre en marche pour survivre. Survivre aux grands froids, aux animaux affamés qui se rapprochaient des hameaux et que tous craignaient il n’y a pas si longtemps encore. Une PEUR, pulsion de vie en quelque sorte.
 
La couleur de l’EAU est le NOIR.
Alors, pour entretenir et renforcer l’énergie du rein nous privilégierons les aliments noirs ou de couleur très foncées : SESAME NOIR, ALGUES, SALSIFIS, RADIS NOIR, HARICOTS NOIRS JAPONAIS, … MOULES, les COQUILLAGES dans leur ensemble : parfait pour les dîners de fêtes en cette fin d’année.
 
Le tempérament de l’EAU (et des REINS) : la VOLONTE !
Notre aptitude à prendre des décisions, à nous concentrer, à aller à l’essentiel nous vient de notre rein. Ne l’oublions pas et prenons-en soin !
 

Quel rôle jouent les REINS (organe de l’élément EAU) ?

Il est dit que les REINS sont le « disque dur » de l’organisme. Cela préfigure sans nul doute le nombre important de pathologies, de déséquilibres dans lesquels les reins se trouvent impliqués.
 
Les principales fonctions rénales sont :
– Stockage de notre énergie ancestrale (qui nous vient de nos parents) et de l’énergie acquise (issue de la transformation du bol alimentaire par la Rate, l’Estomac et le Pancréas directement impliqués après la salive dans le process de digestion)

– La moelle osseuse, le cerveau, les os, les dents, les cheveux, l’ouïe, la croissance sont gouvernés par l’énergie des reins. Ainsi, une faiblesse de l’ouïe, des soucis dentaires ou osseux trouveront une réponse de santé par la prise en compte de ce qui se passe au niveau des reins.

– Ouverture et fermeture des « orifices du bas » : Nous parlons ici des sphincters. On se souvient tous des enfants qui font pipis « de trouille » dans leur petite culotte. Nombres d’énurésies viennent de peurs anciennes, voire inconscientes et insoupçonnées des parents.

– La sexualité, la reproduction (fertilité, érection, grossesse) relèvent des reins. Sachant que les reins peuvent être affaiblis par une prise excessive de médicaments (comme le Foie d’ailleurs), il n’est pas surprenant de constater que certaines situations perdurent et s’aggravent avec un acharnement thérapeutique.

– Equilibre et qualité des liquides organiques : « Les reins gèrent la Voie des eaux » ; les soucis d’œdèmes – surtout en bas du corps -, de glaires, de déshydratation tissulaire, les soucis de vessie, les problèmes urinaires seront appréhendés et soignés en impliquant des soins sur les reins

– Le réchauffement de l’organisme et l’ensemble des métabolismes du corps sont soutenus par les Reins. Toute défaillance devra être analysée à l’appui d’un bilan énergétique rénal. Pour exemple, les patients sont souvent étonnés de découvrir que leur toux intempestive et chronique résulte juste d’un vide originel de leur énergie rénale. Bien entendu, aucune radio des poumons ne pouvait les éclairer sur cet aspect de leur maladie.
 

Traitement des maladies de l’élément EAU
Même si l’HIVER est la saison des reins, n’oublions jamais que le FROID EN EXCES lèse son énergie.
Quelques conseils pour passer un hiver serein de ce côté-là :

– BIEN SE COUVRIR, surtout LOMBES et VENTRE.
Une nouvelle forme de stérilité a fait son apparition il y a quelques années chez de très jeunes filles, la mode étant à découvrir son nombril par tous les temps. Le froid pénètre dans le réchauffeur inférieur (zone uro-génitale), s’y loge durablement et « gèle » les fonctions reproductives, voire le sang qui circule dans le méridien du Foie.
La solution : BOITE A MOXA sur la ligne Nombril-Pubis pour réchauffer en profondeur et chasser le froid enkysté.
– NE PAS MANGER TROP SALE.
Le salé est la saveur des reins…. Mais « sans excès ».

– SE REPOSER, S’ECOUTER SANS CULPAPILITE : notre corps a besoin de souffle.

– NE PAS OUBLIER L’ARBRE QUI CACHE LA FORET : Au regard des interactions des organes les uns sur les autres, un apparent pulmonaire peut être un problème rénal. (le Rein gère l’inspire respiratoire, cause de nombreux asthmes)

Voici sobrement quelques éclairages de cette MEDECINE HOLISTQUE. Tout est relié et tout est concerné : le corps, l’environnement avec ses climats, les émotions.
Savourez cet hiver, ressourcez-vous, reposez-vous, levez le pied autant que faire se peut. Plus que jamais, prenez soin de vous et tout particulièrement en ces temps de fêtes.
 
Un grand merci à Catherine pour sa participation à ce travail collectif. Si cet article vous donne envie d’en savoir plus sur la Médecine Chinoise et son accompagnement, retrouvez la sur son site https://coherencesblog.wordpress.com/ , sur Facebook (Cohérences – Cabinet de médecine chinoise) ou à son cabinet : COHERENCE(S) – Catherine MARION – « Mon corps est ma maison » 36, rue Villars – 03000 MOULINS – 06 75 75 24 94
 
 
 

EAU – L’immensité de l’espace – Feng Shui


Par Sandrine BESSON, formée en Feng Shui traditionnel et Feng Shui classique
Yllae 5 éléments EAU feng shui
Le Feng Shui c’est l’étude des énergies qui nous entourent. Celles qui cohabitent avec nous sur cette terre. Celles que nous méconnaissons parfois, et qui gagnent à être entendues.
Il nous permet de prendre conscience que nous faisons partie d’un ensemble beaucoup plus vaste que nous le pensons, et de connaître les énergies pour utiliser leurs forces en cohérence avec nos objectifs.
 
Comment intervient l’Eau, et que nous dit-elle ?
L’Eau correspond à une seule étoile volante, la 1 « l’Ange du Sheng Qi ».
L’étoile 1 est d’un abord plutôt favorable. C’est une énergie masculine, pacifique, liée avec la sociabilité et la connaissance. En excès, elle apporte un excès de parole sans action, et la « noyade » sous les problèmes, réels ou fictifs.
 
Dans quels cas avons-nous besoin d’Eau en Feng Shui ?
Lorsque nous avons un excès de Métal.
Le Métal en excès, c’est la dureté des paroles, les jugements à l’emporte pièce, le besoin de se mettre en avant, la recherche de reconnaissance à tout prix, l’isolement. Or le Métal produit l’eau dans le cycle des éléments, ajouter de l’Eau affaiblira le Métal pour permettre de retrouver un peu de douceur et de sortir de cette situation ou tout est noir ou blanc, pour remettre un peu de couleurs intermédiaires et pastel.
Lorsque nous manquons de Bois, ou que le Bois est affaibli.
L’Eau produit le Bois dans le cycle des 5 éléments. Ajouter l’Eau aura un effet positif sur les étoiles 3 et 4 (Bois). Cela permettra de mettre un peu de tempérance dans cette énergie pleine de vitalité, pour l’aider à avancer à bon escient… Il est parfois nécessaire de ne pas se précipiter !
Lorsque le Feu est indiscipliné.
L’énergie Feu est une énergie de vitalité, de plaisir et de jouissance qui peut être superficielle, attirée par le « bling-bling » et oublieuse de l’équilibre. Là aussi, un peu d’Eau, bien dosée, saura rafraîchir les idées pour permettre d’avancer et éviter la « surchauffe ».
Yllae feng shui EAU
Comment ajouter de l’Eau ?
En ajoutant des formes arrondies, des couleurs sombres : noir, bleu foncé, et bien sûr de l’eau.
Attention la matière Eau est à utiliser avec précautions, car elle aura une influence sur d’autres paramètres. Si vous souhaitez ajouter de l’eau, testez avec une petite quantité, et voyez les incidences sur quelques jours. En cas de problème, supprimez-la.
 
Comment supprimer de l’Eau ?
En limitant les éléments cités dans le paragraphe précédent.
En augmentant les éléments Bois (formes rectangulaires, verticales, couleurs : vert, turquoise). La matière Bois, en ajustant aux autres paramètres : des objets en bois si vous avez besoin de Yin, des plantes vertes si vous avez besoin de Yang.
En limitant les éléments Métal (formes rondes, couleurs : blanc, gris clair, transparent, les matières métalliques…).
 
 

EAU – La connaissance du ciel – Ba Zi

Par Adèle Dionne, formatrice et consultante en Feng Shui Traditionnel
 
Si vous désirez connaitre l’élément de votre Maitre du Jour, je vous invite à vous connecter sur mon site Web pour m’envoyer votre date de naissance, jour, année et heure si connue. Vous pourrez ainsi mieux apprécier la lecture des éléments dans un thème Ba Zi.
YLLAE eau Ba Zi
L’Eau en Ba Zi
L’Eau est un élément essentiel dans un thème énergétique Ba Zi. Lorsque les éléments sont trop « chauds », il rafraichit et hydrate un thème.
Il représente l’hiver, le froid, c’est la fin d’un cycle avant le renouveau. Il représente le Nord, la nuit. L’Eau peut être douce comme une fine pluie ou violente dans une chute. Elle peut nourrir la Terre mais aussi la détruire comme la mer qui ronge les rochers, elle s’infiltre partout.
 
Quelle est l’essence de l’Eau ?
Cet élément dans un thème reflète l’intelligence, les pensées et la sagesse d’une personne. C’est le savoir, les études, le voyage.
Trop d’Eau dans un thème amène beaucoup d’émotivité. Comme le Métal produit l’Eau, une abondance de Métal peut amener la confusion et beaucoup d’émotions. Si d’autre part il y a beaucoup de Bois dans votre thème, il pourra assécher l’Eau car l’Eau nourrit le Bois. Tout est question d’équilibre ! Trop d’Eau pas assez de Bois, il flottera à la dérive ! Si le Feu est fort, l’Eau s’évapore, si le Feu est faible et l’Eau abondante, elle éteindra le Feu. Une Eau en trop faible quantité, sera absorbée par la Terre mais si elle est trop forte, elle emportera tout sur son passage. Le thème répond à une danse rythmée entre les éléments, chacun doit trouver son équilibre.
 
Le Maitre du Jour (l’élément qui régit votre thème) s’il est Eau peut s’exprimer de manière yin ou yang.
L’Eau yang ressemble à une rivière, une mer, c’est une eau dynamique ! C’est une Eau forte qui ne se laisse pas démonter par les obstacles, elle prend simplement un autre chemin et s’adapte, grande flexibilité. Les Maitres du Jour Eau yang emmènent dans leur sillage, des disciples : ce sont des entrepreneurs. Ils arrivent à convaincre, ils foncent s’ils sont appuyés par les bons éléments. L’Eau a toutefois besoin d’être cadrée pour prendre une direction particulière. Les individus Eau yang ont besoin de focus car ils peuvent être rebelles ! Ils ont un esprit analytique et voient le portrait dans son entité sans être trop sous l’emprise des émotions. Ils doivent être les meilleurs dans tout ce qu’ils entreprennent et feront tout pour arriver au sommet. L’Eau est en constante mouvance, c’est pourquoi ces personnes aiment bouger physiquement. Ils sont assoiffés de liberté et n’aiment pas être contrôlés.
Bien sûr, si le Maitre du Jour Eau yang est trop fort, les efforts ne seront pas dirigés, ils iront en tous sens et seront très émotifs. Tout est question d’équilibre dans un thème énergétique.
L’Eau yin est représentée par la brume, le nuage, la pluie, la neige, l’eau en petite quantité ce qui nourrit et soutient la vie. Le Maitre du Jour Eau Yin est gentil et très observateur. Il est doté d’une grande sensibilité et déteste les conflits. Il reconnait le potentiel des gens et les amène à l’exprimer. C’est un habile conteur et écrivain. Il aime apprendre, étudier mais il est intéressé par tellement de sujets qu’il a parfois de la difficulté à choisir un chemin. Très idéaliste, il manque toutefois de focus et est un peu lunatique et non prévisible. Si le thème contient beaucoup d’Eau yin, il pensera trop et pourra développer anxiété et angoisse. Il ne faut pas le sous-estimer : s’il est provoqué ou menacé, il relèvera les défis et aura tous les courages. Il aime communiquer avec les gens directement.
 
Si vous avez peu d’élément Eau dans votre thème ou qu’il soit carrément absent, et que ce soit un élément favorable, il faudra l’incorporer dans votre vie en posant certains gestes. Le mouvement est la principale caractéristique de l’Eau, donc le voyage, la danse ou alors la recherche (mouvement de l’esprit). Se tenir debout, bouger mais ce sera aussi la réflexion et l’analyse. Comme l’Eau est aussi sentiment et sensibilité, pratiquer l’écoute de l’autre est aussi une bonne manière d’incarner l’Eau.
 
On peut aussi vivre cet élément par le choix du travail ou de la profession. La recherche scientifique, la psychologie, la géographie, l’océanographie, l’exploration ou le professorat mais aussi l’hôtellerie, la restauration, le tourisme mais encore l’import/export, le transport, le journalisme. Tout ce qui a rapport à la pêche, à la navigation, à la marine et également tout commerce ou travail qui implique des déplacements.
 
Au domaine de la santé, l’élément Eau nous parle bien sûr des liquides : la vessie, les reins surtout. La circulation sanguine, les organes de reproduction et la sexualité. Lorsque le rein est affecté, la peur est l’émotion qui se manifeste. L’individu sera hypersensible, craintif, et méfiant. D’autre part, lorsque le rein est bloqué ou affaibli, des problèmes d’oreilles, d’infections urinaires ou de calculs rénaux peuvent se développer ainsi que des problèmes liés à la partie inférieure du corps (le dos, les jambes et les genoux). Tout ceci sera accompagné d’un manque de volonté, de détermination.
 
Le rein est un organe yang et la vessie, yin. Un débalancement de la vessie peut causer des peurs irrationnelles et une incapacité à prendre des décisions. A l’extrême : la jalousie, la méfiance et la rancune sont des symptômes qui peuvent se développer.
La vessie est liée au système nerveux autonome, lorsque cet organe est affaibli, on peut souffrir de maux de dos.
 
L’énergie sexuelle (perte de libido si débalancement) sont aussi du domaine de l’Eau.
Une surabondance de l’élément Eau peut aussi causer des problèmes : comme l’Eau contrôle le Feu, on pourrait avoir des problèmes de cœur ou de vision.
 
Les cinq éléments sont présents dans chacun de nos thèmes et dans chaque aspect de notre vie. Ils sont essentiels à la vie. L’interaction de tous ces éléments définit notre personnalité ainsi que notre santé émotive et physique ainsi que la manière dont notre vie se déroulera. Notre code énergétique de naissance est composé de ces cinq éléments et il est unique pour chacun d’entre nous et change au fil du temps et des cycles.
A bientôt pour la découverte d’un autre élément !
Adèle Dionne
 
Un grand merci à Adèle pour ce nouveau partage de l’univers fascinant du Ba Zi. Si cet article vous donne envie d’en savoir plus sur sa manière de travailler avec les énergies, retrouvez la sur son sitehttp://www.fengshui-traditionnelchinois.fr/.
 
 
 

Pour conclure cet article sur l’EAU

 
J’espère que cette visite dans l’univers de l’Eau vous a plu, qu’elle a aiguisée votre curiosité et vous a donné un regard différent sur le monde.
Je remercie vivement Adèle, Catherine, Hélène et Ciope pour leur participation à ce projet et leur partage.
Pour continuer cette série, retrouvez nous pour la suite de ces regards croisés avec le Bois.
 
Yllae 5 éléments BOIS PG
 
 
Crédit photos : Hélène Brassecassé pour la calligraphie, Catherine Marion pour la Médecine chinoise, Pixabay et Yllaé Sandrine Besson pour les autres visuels, montages Yllaé Sandrine Besson.