Douze repères philosophiques – 8) Le PARDON

Douze repères philosophiques – 8) Le PARDON

Repère philosophique 8 : Le PARDON

 

Aujourd’hui je souhaite ramener le pardon à une étape philosophique du chemin que nous suivons depuis quelques jours, en le débarrassant de l’image religieuse qui lui est souvent accolée.

On dit parfois, en riant, qu’il faut remercier avant d’ouvrir un cadeau, au cas où la déception nous empêcherait de le faire après.

C’est cela le pardon.

Le pardon est inconditionnel. Il est immense et tellement accessible.

C’est une aura de bienveillance qui est autour de nous, et qui nous est accessible sur un simple regard.

Un regard profond, au-delà de nous-mêmes et des émotions terrestres si fortes et si intenses. Un regard sur le monde qu’on veut créer et où chacune de nos actions montre la voie.

Savez-vous que le monde extérieur nous renvoie le reflet de notre monde intérieur ? Si je suis juste avec moi-même, équitable et bienveillant, il est fort probable que je trouverai ces caractéristiques chez les personnes que je croise.

Si je me pardonne les erreurs que j’ai pu faire, non pas seulement en mots, mais profondément, en pensée et en réalité, alors je ferai le premier pas de ce chemin vers le monde que je veux.

Pour ma part, je construis pas à pas mon chemin vers un monde bienveillant et confiant. Mais comme mon chemin n’a pas été lisse et sans embûche, j’ai besoin de cette étape de pardon pour avancer plus légèrement vers demain.

Et vous ?

YLLAE Philosophie 8 PARDON

 

Crédits photos : Pixabay