Douze repères philosophiques – 3) L’EQUITE

Douze repères philosophiques – 3) L’EQUITE

Repère philosophique 3 : L’EQUITE

 

Aujourd’hui je viens vous parler d’équité.

Certains d’entre vous se demande peut être pourquoi j’ai choisi ce terme d’équité plutôt que celui d’égalité ? La raison en est très simple, ils n’ont pas le même sens.

L’égalité, c’est avoir la même chose que mon voisin. S’il a une voiture, j’en ai une. Avec les dérives correspondantes, « s’il a une voiture, je DOIS en avoir une » ou encore « ma voiture DOIT coûter aussi cher que la sienne ».

L’égalité c’est fournir à tous une paire de chaussures de taille 44.

L’équité c’est autre chose.

L’équité, c’est avoir exactement ce dont on a besoin. Chacun. Individuellement.

L’équité, c’est acheter à 2 enfants musiciens l’instrument qu’ils veulent et qui leur correspond, et ne pas chercher à dépenser le même montant ou à leur offrir la même chose. L’équité c’est donner à chacun une paire de chaussures à sa taille…

Car l’équité c’est ça, avoir la juste dose de bonheur. La juste dose pour chacun d’entre nous.

Nous sommes tous différents, et il est illusoire de considérer que nous avons des besoins et des envies identiques.

Cela nous simplifierait tellement la vie !

Lorsqu’on cherche l’égalité, on compare sans cesse à ce qu’ont les autres. Et cela ouvre la porte à l’envie et à la jalousie, car pourquoi ont-ils plus que moi ? Car dans ce système, on regarde rarement ceux qui ont moins…

Et si on optait pour la simplicité ? Regardons de quoi nous avons réellement besoin. Sans nous soucier de l’extérieur (les autres), juste en regardant à l’intérieur, en nous.

YLLAE philosophie 3 EQUITE coccinelle

Crédits photos : Pixabay