Douze repères philosophiques – 12) La MORT

Douze repères philosophiques – 12) La MORT

Repère philosophique 12 : LA MORT

 

Si vous avez suivie cette série depuis le départ, vous n’êtes sans doute pas surpris de thème de ce dernier article. Quoi de plus logique que la mort pour terminer une série commencée avec la vie ?

Pour certains d’entre nous, la mort est le point culminant de la souffrance, la convergence de toutes les peurs.

Et si nous prenions quelques instants pour décortiquer ces peurs ?

La peur de la maladie, de la souffrance physique, la peur de vieillir. La peur de nos actions, celle de nos regrets ou de nos remords. La peur de ne pas avoir le temps de faire mieux, ou plus, ou différemment. La peur d’échouer à atteindre la perfection que notre âme espère.

Toutes ces peurs et tellement d’autres construisent un mur d’appréhensions et d’illusions contre lequel nous craignons de nous écraser à la fin de notre vie.

Alors aujourd’hui, prenons le temps de les identifier. De nous approprier nos peurs. Elles sont légitimes. Elles nous renseignent sur notre histoire, notre manière de vivre le monde, nos difficultés et nos souffrances.

Acceptons-les pour mieux les dépasser. Pour démolir ce mur qui nous attend. Derrière lui nous attend un monde différent. Le monde de nos forces et de nos possibles. Celui de nos rêves.

Celui que nous avons identifié au long de ces 12 articles. Un chemin parfois difficile, mais que nous acceptons, et que nous regardons en face. Si je regarde mes douleurs et mes peurs, que je leur donne une place, elles ne sont plus que ça. Des douleurs et des peurs, qui sont une partie de moi, mais je reprends le cours de ma vie. Car je ne suis pas que ça. Nous sommes tous tellement plus que ça.

Comme je regarderai la mort différemment lorsque j’aurai vécu chaque instant de ma vie en pleine conscience…

YLLAE Philosophie 12 MORT

 

Crédits photos : Pixabay